Droits des salariés

Enedis : l’accord télétravail signé par 3 syndicats (CFDT, CFE-CGC et FO)

Par Fabien Claire | le | Actualité

• Passage du travail à distance à trois jours par semaine, dans la limite de 10 jours par mois ;
• Une indemnité de 2€ par jour de télétravail ;
• Une aide à l'équipement de 150€ maximum ;
• Instauration d’une période d’adaptation et de réversibilité ;
• Accompagnement des managers et salariés au travail à distance ;

Telles sont les principales mesures de l’accord relatif à la mise en place du travail à distance, signé le 06/08/2021 entre la direction du Groupe Enedis et la majorité des OS représentatives (CFDT, CFE-CGC et FO). La CGT n’est pas signataire du texte.

Les objectifs de cet accord sont :
• Améliorer la QVT et la santé des salariés par un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et une moindre exposition au risque d’accident de trajet ;
• Conforter la performance globale de l’entreprise en apportant de nouvelles souplesses dans l’organisation de travail des équipes pour favoriser l’engagement des salariés, la confiance, la simplification et la performance opérationnelle ;
• Contribuer à la réduction de l’empreinte carbone en réduisant notamment le nombre de trajets domicile­.

L’accord est conclu pour une durée déterminée de quatre ans.

Le même jour, la direction d’Enedis et les mêmes OS représentatives ont signé un accord sur la mixité et l'égalité professionnelle (voir l’encadré ci-dessous).

Enedis : l’accord télétravail signé par 3 syndicats (CFDT, CFE-CGC et FO)
Enedis : l’accord télétravail signé par 3 syndicats (CFDT, CFE-CGC et FO)

Extension du travail à distance

Le travail à distance est ouvert aux salariés d’Enedis à temps plein ou à temps partiel. Les intérimaires et les alternants, dont le contrat a une durée supérieure à 6 mois, peuvent être éligibles sous réserve de validation managériale et de l’avis du tuteur pour les alternants.

Tous les emplois sont concernés sauf les activités relatives à la conduite et au pilotage du réseau ou aux interventions nécessitant une présence sur le terrain.

Tout salarié volontaire éligible au travail à distance pourra réaliser jusqu'à 10 jours par mois de travail à distance avec une présence minimale de deux jours par semaine sur son site de travail habituel.

Une indemnité de 2€/jour de télétravail

« Le salarié qui travaille à distance depuis son domicile ou un lieu  privé ouvre  droit à une indemnité forfaitaire journalière de 2€/jour de télétravail réalisé pour couvrir les frais engagés par le salarié pour l’utilisation de ce lieu à des fins professionnelles. Cette indemnité est versée mensuellement », indique l’accord.

Instauration d’une période d’adaptation et de réversibilité

Durant les deux premiers mois suivant la mise en place du travail à distance, le salarié et le manager pourront mettre fin unilatéralement à cette modalité sous réserve d’un délai de prévenance de 15 jours, sauf commun accord des parties pour un délai plus court.

« A l’issue de cette période, et à tout moment, il sera possible pour chacune des parties de mettre un terme à celle-ci, sous réserve d’un délai de prévenance de deux mois, sauf commun accord des parties pour un délai plus court. »

Une aide à l'équipement de 150€ maximum

Une aide à l'équipement est attribuée aux salariés qui souhaitent améliorer leur espace de travail à domicile. Cette aide est ouverte aux salariés lors de la première souscription au télétravail et prend la forme d’un remboursement de frais d'équipement à hauteur de 50 % des dépenses engagées, sur présentation des justificatifs d’achat, et dans la limite d’un montant global de 150€ sur la durée de l’accord.

Accompagnement des managers et salariés

Pour accompagner les managers dans la mise en place du travail à distance, une démarche managériale appelée « Projet collectif de fonctionnement d'équipe (PCFE) » sera lancée. Des actions d’accompagnement ou de professionnalisation, sont mises aussi à disposition des équipes managériales pour renforcer le management à distance. Un parcours de formation sera également mis à disposition des salariés permettant la prise en main et l’utilisation de cette modalité.

À télécharger

Transférer cet article à un(e) ami(e)