Droits des salariés

58 euros nets par jour pour "indemniser le proche aidant au niveau du Smic" (Olivier Véran)

Par Agnès Redon | Le | Rémunération

« L’objet de l’amendement déposé dans le cadre du PLFSS (Projet de loi de financement de la Sécurité sociale) 2022 est d’aller plus loin avec le congé proche aidant. Il vise à indemniser un proche aidant au niveau du Smic afin que davantage de personnes puissent soutenir un proche malade ou en perte d’autonomie », déclare Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la santé, sur l’antenne de BFM TV, le 22/10/2021

« Le montant actuel de l’allocation a été jugé insuffisant au regard des besoins exprimés, d’où une revalorisation de l’allocation [à 58 euros nets par jour]. C’est une des mesures sociales très fortes du PLFSS ».

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la santé, sur l’antenne de BFM TV, le 22/10/2021  - © D.R.
Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la santé, sur l’antenne de BFM TV, le 22/10/2021 - © D.R.

Amendement au PLFSS 2022 : renforcement du dispositif d’indemnisation du congé proche aidant

• L’amendement au PLFSS 2022 n° 2321, déposé à l’Assemblée nationale par le gouvernement le 21/10/2021, vise à renforcer le dispositif d’indemnisation du congé proche aidant. Entrée en vigueur le 30/09/2020, l’allocation journalière du proche aidant (AJPA) indemnise les personnes qui prennent un congé de proche aidant, et qui interrompent leur activité professionnelle pour s’occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie d’une particulière gravité. Un proche aidant qui s’occupe d’une personne handicapée, âgée, malade ou en perte d’autonomie peut prendre jusqu'à 66 jours de congé indemnisés entre 43.83 et 52.08 euros nets par la CAF.

• Afin de renforcer l’attractivité pour les personnes des congés de proche aidant indemnisés, ce texte propose de revaloriser au niveau du Smic le montant de l’allocation journalière du proche aidant (AJPA) et de l’allocation de présence parentale (AJPP qui indemnise le congé de présence parentale, qui permet d’accompagner un enfant gravement malade, accidenté ou handicapé). Cette revalorisation favorisera ainsi la pleine effectivité de ce droit. Le bénéfice de l’AJPA et de l’AJPP serait enfin ouvert aux conjoints collaborateurs d’une exploitation agricole ou d’une entreprise artisanale, commerciale, libérale ou agricole.

Transférer cet article à un(e) ami(e)