Droits des salariés

Prix du meilleur ouvrage sur le monde du travail : les lauréats 2022

Le | Qvt, bien-être, pénibilité

La 12e édition du Prix du meilleur ouvrage sur le monde du travail récompense des ouvrages de Dominique et Alain Schnapper et d’Arno Bertina. Sous le haut patronage du ministère du Travail, cet événement est organisé par l’association « Le Toit Citoyen » avec l’appui de Jean Auroux (ancien ministre du Travail, président du jury) et Pierre Ferracci (Président du Groupe Alpha, parrain du Prix 2022).

De gche : Patrick Gobert, Pierre Ferraci, Kristel Leclercq, Dominique & Alain Schnapper, Jean Auroux - © Le Toit Citoyen
De gche : Patrick Gobert, Pierre Ferraci, Kristel Leclercq, Dominique & Alain Schnapper, Jean Auroux - © Le Toit Citoyen

Les ouvrages nominés en 2022

• Liste des 4 ouvrages sélectionnés dans la catégorie « Experts » :

- « Travail et changements technologiques », Jacques Barthélémy et Gilbert Cette (Éditions Odile Jacob) ;

- « Ce qu’il y a de meilleur en nous, Travailler et honorer la vie », Christophe Dejours (Éditions Payot) ;

- « Le travail disloqué : organisations liquides et pénibilité mentale du travail », Guillaume Tiffon (Éditions Le Bord de l’eau) ;

- « Puissante et fragile, l’entreprise en démocratie », Dominique et Alain Schnapper, (Éditions Odile Jacob).

 

• Liste des 4 ouvrages sélectionnés dans la catégorie « Témoignages » :

- « La méthode Michelin », Éric Collenne (Éditions Plon) ;

- « Ceux qui trop supportent, le combat des ex-GM & S », Arno Bertina (Éditions Gallimard) ;

- « Le caché de la Poste, Enquête sur l’organisation du travail des facteurs », Nicolas Jounin, (Éditions de la Découverte) ;

- « Journal incorrect d’un médecin légiste », Michel Debout, (Éditions de l’Archipel).

Prix du meilleur ouvrage sur le monde du travail/« Experts »

« Puissante et fragile, l’entreprise en démocratie » de Dominique et Alain Schnapper, aux Éditions Gallimard 

Puissante et fragile, l’entreprise en démocratie » de Dominique et Alain Schnapper - © D.R.
Puissante et fragile, l’entreprise en démocratie » de Dominique et Alain Schnapper - © D.R.

« Dénoncées par certains penseurs radicaux, les grandes entreprises transformées par la mondialisation et les excès de la finance seraient un danger mortel pour la démocratie. Pour d’autres, elles devraient au contraire protéger les populations, contribuer au financement de la solidarité, lutter contre le changement climatique…Bref, être le lieu où s’élabore le bien commun et où se prennent les décisions pour la collectivité. Soumise à l’impératif de la rentabilité, l’entreprise peut-elle et devrait-elle devenir le lieu privilégié de l’action politique ? ». C’est la question à laquelle répond ce livre.

La thèse est la suivante : « la place et le rôle de l’entreprise dans notre société sont la grande question de la démocratie du XXIe siècle. Il faut repenser l’entreprise pour sauver la démocratie. »

  • Dominique Schnapper est sociologue, membre honoraire du Conseil constitutionnel. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur la citoyenneté et la démocratie.
  • Alain Schnapper a travaillé pendant trente ans dans le conseil, l’industrie et la distribution. Depuis 2018, il mène des activités de conseil auprès de directions générales et de chercheur comme praticien associé à la chaire « Théorie de l’entreprise-Modèle de gouvernance et création collective » de Mines ParisTech-Université PSL.

Prix du meilleur ouvrage sur le monde du travail/Témoignages

 « Ceux qui trop supportent, le combat des ex-GM & S », d’Arno Bertina, aux Éditions Gallimard

 Ceux qui trop supportent, le combat des ex-GM & S », d’Arno Bertina, aux Éditions Gallimard - © D.R.
Ceux qui trop supportent, le combat des ex-GM & S », d’Arno Bertina, aux Éditions Gallimard - © D.R.

« Fraternité, expertise, pertinence politique… Voilà ce qui se dégage des combats sociaux lorsqu’ils sont vécus de l’intérieur, et non via ces caméras de télévision indifférentes à la joie des ouvriers se découvrant une voix qui porte. Peut-être ces salariés de La Souterraine m’ont-ils séduit, aussi, car je les ai vus lucides mais courageux, et plein d’allant malgré l’épée de Damoclès qu’ils savaient pendue au-dessus de leur tête. (…) Leur intelligence m’a aimanté. »

En 2017, Arno Bertina rencontre des salariés en lutte sur le site de l’usine GM&S (équipementier automobile). Il va recueillir leurs témoignages pendant quatre ans et ainsi rendre hommage à la fierté ouvrière, à leur résistance inventive et obstinée."

  • Né en 1975, Arno Bertina est romancier. Également collaborateur de revues telles que La Nouvelle Revue Française (NRF), Esprit, Prétexte et Critique, il coanime Inculte, une publication bimestrielle littéraire et philosophique. Il est aussi l’auteur de fictions et d’adaptations pour Radio France.

Transférer cet article à un(e) ami(e)