Droits des salariés

Club Med : accord télétravail signé par toutes les OS (CFDT, CFTC, FGTA-FO, Unsa)

Par Fabien Claire | le | Actualité

• Ouverture du télétravail aux salariés employés au sein des Bureaux en France ( Lyon et siège social à Paris) et à titre occasionnel aux salariés travaillant dans les agences Club Med en France dans des conditions limitatives ;
• Au moins 3 jours par semaine de télétravail pour les salariés à temps plein avec l’option d’une semaine complète tous les quatre mois afin de préserver « l’esprit Club Med » ;
• Le télétravail est exercé au domicile principal du salarié, déclaré à l’entreprise ou sur tout autre lieu qui  répond à des conditions ; 
•  Suspension provisoire du télétravail en cas de nécessité du service à l’initiative de l’employeur moyennant le respect d’un délai de prévenance de 2 jours ouvrés (sauf urgence) ;
• Une formation autour du management à distance pour les managers ;

Telles sont les principales mesures de l’accord télétravail signé en juillet 2021 entre la direction du Club Med et l’unanimité des OS représentatives (CFDT, CFTC, FGTA-FO, la fédération des Commerces et des Services Unsa), entré en vigueur le 06/09/2021.

Signé pour une durée d’un an afin d’en mesurer l’efficacité, cet accord est le fruit de sessions de travail collaboratif et d’un benchmark externe.

Le télétravail était déjà en vigueur, avant la crise de la Covid, dans la plupart des bureaux des pays dans lesquels le groupe est implanté. « Après une réflexion collective, Club Med a défini un nouveau cadre en adéquation avec l’évolution des modes de travail, qui s’applique à l’échelle mondiale tout en préservant la dynamique et l’esprit Club Med, indique le groupe. Ainsi, chaque Business Unit s’organise autour de cette « politique » commune de télétravail, pour définir sa mise en œuvre locale."

Club Med : accord télétravail signé par toutes les OS (CFDT, CFTC, FGTA-FO, Unsa)
Club Med : accord télétravail signé par toutes les OS (CFDT, CFTC, FGTA-FO, Unsa)

Un accord flexible afin de préserver « l’esprit Club Med »

Dans cet accord l’enjeu était aussi de préserver « l’esprit Club Med ». Les salariés disposent d’un forfait annuel de jours de télétravail en fonction de la durée du travail :

  • Pour les salariés à temps plein et ceux à temps partiel jusqu’à 80 % inclus : forfait de 90 jours par an ;

  • Pour les salariés à temps partiel ayant une durée du travail inférieure à 80 % jusqu’à 60 % inclus, : forfait de 45 jours par an ;

    Le volume de jours mentionné ci-dessus sera équivalent à 1/3 du forfait annuel pour l’année 2021 en raison de la mise en place en cours d’année de ce dispositif.

    Le télétravail est limité de sorte que le salarié soit présent :

  • au moins 3 jours par semaine pour les salariés à temps plein ;

  • au moins de 2 jours par semaine pour les salariés à temps partiel.

L’accord prévoit de conserver des moments collectifs importants et de la modularité selon les pics d’activité.

« Néanmoins, à certaines périodes d’activité ou de congés, les managers pourront définir des périodes limitant ou excluant le recours au télétravail pour des raisons opérationnelles, de contraintes d’activité, de réalisation de missions spécifiques…etc.(…) En contrepartie, les salariés pourront cumuler 5 jours de télétravail de sorte à pouvoir être en situation de télétravail pendant une semaine complète, dans la limite d’une semaine tous les 4 mois non cumulable, et dans un maximum de 3 fois par an dans la limite du forfait annuel de jours de télétravail, défini ci-dessus. »

Un accord limité dans le temps

L’accord est conclu pour une durée déterminée d’un an : jusqu’au 31/08/2022.

Les parties signataires du présent accord se réuniront en décembre 2021 puis en juin 2022 afin de :

  • Procéder à un bilan global de l’application de l’accord,

  • Étudier l’éventuelle conclusion d’un nouvel accord.

À télécharger

Transférer cet article à un(e) ami(e)